Taylor’s Port

Aujourd’hui encore – après plus de 300 ans –, la maison Taylor’s est restée une entreprise familiale et indépendante, aux mains des descendants du fondateur.

Taylor’s est reconnue comme la meilleure marque de porto du monde par la plupart des connaisseurs en vins et par les journalistes spécialisés — en particulier grâce à son porto Tawny et à ses excellents vintages d’âge respectable, qui obtiennent depuis des décennies les meilleurs prix lors des ventes aux enchères. Mais Taylor’s est aussi une marque novatrice ayant notamment ouvert la voie du succès au porto Late Bottled Vintage, depuis imité par presque tous les autres établissements spécialisés dans le porto.

Situation géographique

Les vins de Porto inégalés de Taylor’s vieillissent dans des entrepôts situés sur la côte atlantique de Porto. Dans les hauteurs de la vallée du Duoro se trouve le Taylor Quinta de Vergellas: l’un des meilleurs vignobles, dont la qualité est comparable à celle de Château Latour. Ces deux points sont reliés par un réseau complexe de vignerons indépendants, qui fournissent Taylor’s en raisin depuis des générations, ainsi que par des caves isolées.

Histoire du porto

Les meilleurs raisins destinés à la production de vin de Porto croissent sur les coteaux abrupts et caillouteux des hauteurs de la vallée du Duoro. La vigne y était déjà cultivée avant l’arrivée des Romains. Au XIIe siècle, les Britanniques ont découvert le porto à la suite de la difficulté, voire de l’impossibilité à s’approvisionner en vins français de Bordeaux en raison des différentes guerres engagées contre la France. Le contrat de Methuen, signé en 1703 entre l’Angleterre et le Portugal, a permis de rendre l’importation de vins du Portugal plus facile que celle de France ou d’Allemagne. En un siècle, l’Angleterre est donc devenue le principal marché pour les vins de la vallée du Duoro. Le transport par les eaux de l’Atlantique altérant la qualité des vins, les commerçants commencèrent à y ajouter de l’eau-de-vie afin de stopper le processus de fermentation. Il s’ensuivit une addition de pure eau-de-vie de raisins pendant la fermentation, ce qui donna naissance au porto, tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Job Bearsley et l’histoire du porto de Taylor’s

Job Bearsley compte parmi les premiers commerçants anglais en vins de Porto. En 1692, il devint partenaire de l’entreprise connue aujourd’hui sous le nom de Taylor Fladgate & Yeatmann. Aujourd’hui encore, son symbole «4XX» figure sur chaque bouteille de porto Taylor’s Port ainsi que sur les murs de la Casa dos Alambiques où, depuis 1744, l’entreprise produit du vin – à l’exception d’une brève interruption lorsque l’exploitation fut réquisitionnée comme hôpital de campagne par les troupes du général Wellington.

Quatre siècles après sa fondation, l’entreprise accorde toujours une place prépondérante à la qualité: le porto de Taylor’s est resté – et restera – l’un des plus grands vins du monde.

Categorie
Vins liqueureux
X